Recettes & DIY

Dentifrice zéro déchet et soins bucco-dentaires

8 mars 2017
dentifrice zéro déchet

Quand on parle de zéro déchet, on pense souvent aux recettes maison dont celle du dentifrice zéro déchet. Je ne me suis pourtant jamais lancée dans cette aventure. Autant, la fabrication du déodorant s’est avérée très facile, autant j’avais plus de réserves pour l’utilisation d’un dentifrice artisanal.

Cindy du blogue Tendance radis a rédigé 2 excellents articles sur le zéro déchet et l’hygiène bucco-dentaire. Je vous en recommande leur lecture, car ils vous aideront à faire des choix éclairés pour choisir votre dentifrice et réfléchir à la question du fluor.

L’idée de cet article m’est venue en décembre dernier lors de ma visite annuelle chez le dentiste. J’ai alors fait de nombreuses recherches et j’ai pris le temps d’échanger avec différents professionnels de la santé. Voici quelques conseils pour vous permettre de faire des choix éclairés qui correspondront à vos besoins, parfois au détriment de votre poubelle.

Consulter votre dentiste avant de changer vos habitudes

J’ai récemment changé de cabinet dentaire et j’ai eu la surprise d’avoir une discussion des plus pertinentes avec mon hygiéniste dentaire. Comme elle avait déjà soigné mon chéri, elle savait parfaitement quelles étaient nos habitudes.

Après un examen approfondi, elle a su trouver des conseils adaptés qui respecteraient nos habitudes et nos choix de vie.

Avant de faire tout changement dans vos habitudes d’hygiène bucco-dentaire, je vous invite à échanger avec un professionnel de santé. Il saura valider les choix que vous désirez adopter, tout en vous offrant des solutions qui répondront à votre santé.

Nous ne sommes pas tous égaux et nous n’avons pas la même santé dentaire. Certains sont sujets aux caries, certains n’ont peu ou pas de problèmes et d’autres ont des problèmes de gencives. Ne négligez pas la santé de vos dents, on sous-estime bien trop souvent l’impact d’une mauvaise santé dentaire sur notre santé globale.

Ma brosse à dents en bambou

Avec mon hygiéniste dentaire, nous avons fait le tour des habitudes familiales de la routine du lavage des dents. Pour ma part, mes gencives sont plus fragiles que mes dents. Tout en me conseillant qu’une brosse à dents électrique ait probablement un meilleur résultat pour la santé de mes gencives, elle a respecté mon choix de n’utiliser que des brosses à dents en bambou. Elle m’a alors conseillée de continuer d’utiliser des brosses très souples.

Elle m’a également recommandé de faire un brossage plus long et plus minutieux que les 3 minutes recommandées. Combiné avec un nettoyage avec le fil dentaire plusieurs fois par semaine, je m’assure une meilleure stratégie pour me prémunir de la plaque dentaire.

Mon dentifrice zéro déchet

Dentifrice en vracL’étape suivante fut bien évidemment le choix du dentifrice. Je lui ai rappelé que je cherchais quelque chose avec le moins d’additifs possible comme le triclosan ou SLS, tout en ayant un produit adapté. Je lui ai parlé de mes choix pour le dentifrice Druide qui répondait à mes critères. C’est celui que j’utilisais jusqu’alors pour toute la famille. Puis, j’ai récemment découvert celui de Rose citron que je peux désormais me procurer en vrac. C’est la solution parfaite à ce jour, d’autant plus qu’il existe la version à la banane pour les enfants.

Comme elle me l’expliquait, le dentifrice n’est pas en soi essentiel au brossage des dents : c’est l’action mécanique qui est primordiale. Je suis pourtant bien d’accord qu’une haleine fraîche le matin avant de partir travailler, c’est plus agréable pour soit, mais aussi pour ses collègues ou ses voisins de métro!

Là aussi, elle m’a recommandé de mettre l’accent sur un dentifrice qui préviendrait la sensibilité de mes gencives. Comme elle respectait mes choix de dentifrice zéro déchet, elle a su me donner d’autres recommandations pour prendre soin de mes gencives. Elle m’a expliqué tout ce dont j’avais besoin pour fabriquer un rince-bouche adapté en respectant mes choix zéro déchet. Là aussi, avant de vous lancer dans le test de toutes les recettes DIY de dentifrices et autres produits que l’on trouve sur Internet, je vous invite à en parler avec votre dentiste.

Recette de rince-bouche maison zéro déchet

Le bicarbonate de soude en dentifrice, seul que l’on m’a déconseillé en usage quotidien pour lui préférer un usage occasionnel, ne me convient pas, même associé à l’huile de noix de coco. Le bicarbonate en brossage est abrasif, mais dilué dans une solution de rinçage, il soulage l’irritation des gencives. Vous pourriez utiliser un autre produit que vous avez sûrement dans votre cuisine : du sel. Un gargarisme à l’eau salée pourra aussi soulager des gencives qui saignent ou qui sont irritées. Je n’invente rien, c’est encore un des nombreux conseils de mon hygiéniste dentaire.

Plusieurs huiles essentielles sont utilisées pour parfumer les solutions de rinçages que l’on trouve dans le commerce. Certaines sont particulièrement recommandées pour l’hygiène bucco-dentaire comme le clou de girofle, le thym, l’arbre à thé ou la menthe verte ou menthe poivrée. En choisissant mes huiles essentielles avec mon herboriste, j’ai pu trouver le mélange qui me convenait.

Cette recette de rince-bouche zéro déchet est rapide et très simple. Au préalable, je vous rappelle de prendre bien soin de rincer vos ustensiles et votre bouteille avec de l’alcool.

Ingrédients

  • 350 ml d’eau
  • 2 cc de bicarbonate de soude
  • 2 gouttes HE d’arbre à thé (tea tree)
  • 6 gouttes HE de menthe verte (ou menthe poivrée selon votre goût)
  • 3 gouttes HE de thym linaloliferum
  • 3 gouttes HE de clou de girofle
  • 1 g de sorbate de potassium (agent de conservation)

Faites bouillir l’eau. Ajoutez ensuite le bicarbonate de soude, puis les huiles essentielles. Pesez le tout et calculer 0,3 % du poids total pour déterminer la quantité de sorbate de potassium à ajouter (ici, cela correspondait à 1 g). Mélanger et conserver le tout dans une bouteille. Vous pouvez conserver le mélange jusqu’à 6 mois.

Vous avec un rince-bouche qui vous laissera une haleine fraîche et qui soignera également vos gencives irritées.

Le sorbate de potassium est un agent de conservation antibactérien et antifongique. Comme votre base est une solution aqueuse, il vous faut un agent de conservation pour éviter toute contamination et prolifération.

rince-bouche zéro déchet

Et le fluor dans tout ça?

Quand on parle de dentifrice zéro déchet, on entend très souvent crier au loup contre le fluor. Choisir de l’utiliser ou non demeure un choix personnel qui devrait être fait selon une condition personnelle. Pour ma part, nous avons demandé son avis pour tous les membres de la famille et nous n’avons — pour le moment — pas besoin de dentifrice ou de rince-bouche avec du fluor.

Le fluor est cependant reconnu dans la prévention des caries et son usage a amélioré la santé dentaire de nombreuses familles au cours des dernières décennies. Il est recommandé d’en utiliser avec parcimonie. Il est aussi tentant de se dire que si l’on a une alimentation équilibrée, on trouvera tous les minéraux, dont le fluor, dans les aliments : ce n’est pourtant pas tout à fait juste.

Le fluor dans les aliments : ce n’est pas suffisant

Je ne suis pas nutritionniste, mais je voulais explorer toutes les pistes possibles pour cet article. Je me suis donc adressée à Bernard Lavallée, le Nutritionniste urbain et auteur du livre Sauver la planète une bouchée à la fois. Il m’a confirmé que le fluor est peu présent de manière générale dans les aliments :

« Les trois principales sources de fluor chez l’humain sont : l’eau potable (parfois fluorée par la municipalité), les aliments et le dentifrice avec fluor. Les aliments qui en fournissent le plus sont le thé, les aliments préparés avec l’eau fluorée ou cultivés en sol qui en contient (vu les quantités variables de fluor présent naturellement dans l’eau et le sol, la teneur des aliments est difficile à estimer) et certaines eaux minérales embouteillées. »

L’alimentation n’est donc pas une source suffisante de fluor comme le confirme l’ordre des hygiénistes dentaires. Donc si on vous conseille d’utiliser du fluor, sachez que vous n’êtes pourtant pas obligé de faire une croix sur toutes vos solutions zéro déchet. Prenez le temps de vérifier si l’eau est fluorée là où vous résidez, puis choisissez la solution qui sera la moins dommageable pour l’environnement.

Par exemple, un rince-bouche au fluor en grand format produira moins de déchet que plusieurs tubes de dentifrice fluoré. C’est exactement le choix qu’a fait mon amie Mélissa qui a dû introduire un rince-bouche au fluor pour préserver sa santé dentaire.

De plus, votre bouteille de rince-bouche au fluor sera fort probablement recyclable. Enfin, trop de fluor n’est pas plus recommandé et peut entrainer une fluorose : vous n’êtes donc pas obligé d’user et du dentifrice et du rince-bouche, ce qui vous laisse le choix de prendre une des 2 options plus zéro déchet.

Les enfants et les dents zéro déchet : on fait quoi?

Toutes ces questions doivent donc être discutées avec un professionnel de la santé. C’est encore plus important lorsque l’on a des enfants. J’ai de la chance, ma fille a une excellente santé bucco-dentaire et elle n’a pas besoin de fluor. Cependant, ce n’est pas le cas de tous les enfants et certains doivent être plus précautionneux, comme le grand C. de mon amie l’Autre Véro. Privilégiez alors une solution qui sera adaptée à l’enfant. Il est souvent déconseillé de donner un dentifrice au fluor à un enfant trop jeune, car il ne sait pas très bien recracher et peut avaler le dentifrice. Vous pouvez alors privilégier une solution de rinçage fluorée.

Enfin, et d’autant plus avec les enfants, rappelons qu’avec une saine alimentation et qu’en évitant une surconsommation de sucres ajoutés, on part avec des facteurs favorables pour limiter le risque de caries. Cela ne vous en préservera pas, mais vous vous donnerez de meilleures chances et de meilleures habitudes de vie aussi.

Les dents et le zéro déchet : une question de santé

Être zéro déchet dans tous ses gestes n’est pas toujours possible au quotidien et ces habitudes ne s’appliquent à toutes les réalités de nos vies. Je vous invite donc à trouver un professionnel de santé ouvert qui saura comprendre vos préoccupations et qui pourra vous orienter pour choisir l’option qui conviendra à votre santé, tout en respectant la taille de votre poubelle.

Et vous saurez que vous avez trouvé ce professionnel avec lequel vous serez en confiance lorsqu’en quittant son cabinet, il vous rendra un sourire non surpris lorsque vous refuserez le kit d’échantillon qu’il vous proposera.

Alors êtes-vous prêt pour avoir un sourire le plus zéro déchet possible?

Notes de rédaction : je remercie Bernard Lavallée pour avoir pris le temps de répondre à mes questions et de faire quelques recherches pour compléter mes propos.

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Répondre isa 10 mars 2017 à 03:38

    Merci pour cet article très fouillé ! Dans mes « crises » gencivaires, mon dentiste m’avait effectivement recommandé ce mélange sel+bicarbonate+désinfectant. C’est très efficace, et ça soulage !
    Le brossage de dents restera ma plus grande déception. J’ai tout essayé et je ne peux malheureusement pas être zero déchet, ni sur le chemin de l’être à cause de problèmes de santé. C’est frustrant, mais au moins je fais un geste pour moi même en achetant un génial dentifrice bio qui est parfait (et pas cher !). Pour le reste, je dois lâcher prise

    • Lauraki
      Répondre Lauraki 10 mars 2017 à 10:03

      En même temps, adopter le zéro déchet et détériorer sa santé serait pire, car tu génèrerais alors beaucoup trop de déchets chez le dentiste ou dans un hôpital. Il faut savoir avoir une limite aussi 😉 Donc tu fais bien de suivre les conseils de santé !

  • Répondre Suzy Wong 10 mars 2017 à 10:51

    Je me posais moi-même la question ces derniers temps. Et si je faisais notre propre pâte à dentifrice ? Mon fils chiale toujours quand vient le temps d’utiliser les pâtes à dents du commerce. Elles sont toujours soient trop fortes au goût ou simplement mauvaises au goût.

    Je vais lui demander de la fabriquer avec moi tantôt. Peut-être deviendra-t-il super emballé quand viendra l’heure de se brosser les dents ? Qui sait !

    • Lauraki
      Répondre Lauraki 10 mars 2017 à 14:09

      Si les recettes de dentifrices maison vous sont recommandées et correspondent à votre santé dentaire, go. Je vous invite alors à relire les articles cités en introduction de Tendances radis qui font le point sur les produits à utiliser. Sinon, on trouve au Québec une marque de dentifrice en vrac chez Rose Citron.

    Laissez un commentaire

    1 + 14 =

    %d blogueurs aiment cette page :